Covid, réformes et projets... Ce qu'il faut retenir de l'allocution d'Emmanuel Macron

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Pour la neuvième fois depuis le début de la crise du Covid-19, Emmanuel Macron s'adresse aux Français. Quelques jours après l'alerte de l'OMS sur le risque d'un demi-million de morts en Europe d'ici au mois de février, le chef de l'État prend la parole pour notamment doper le rappel vaccinal face au rebond de l'épidémie. "Nous n'en n'avons pas terminé avec l'épidémie", a déclaré Emmanuel Macron. "La cinquième vague a commencé en Europe."

"Vaccinez-vous !"

Après avoir rappelé que 51 millions de Français sont entièrement vaccinés, Emmanuel Macron a incité les 6 millions de personnes qui n'ont encore reçu aucune injection : "Vaccinez-vous", a-t-il lancé. Un appel qui vaut également pour les personnes qui ont été vaccinés depuis plus de 6 mois. 

Pass sanitaire à trois doses pour les plus de 65 ans, à partir de mi-décembre

"À partir du 15 décembre, il faudra justifier d’un rappel pour prolonger la validité de votre passe sanitaire", a annoncé Emmanuel Macron. "C’est grâce à la vaccination au pass, aux gestes barrières, que nous pourrons continuer de vivre et ne pas refermer les activités". "Une campagne de rappel sera lancée à partir du début du mois de décembre pour nos compatriotes âgés de 50 à 64 ans", précise par ailleurs le chef de l'État. Les modalités pratiques seront décidées dans quelques jours par les autorités sanitaires. Parallèlement, les contrôles de l'application du pass sanitaire seront renforcés. 

Tour de vis sur l'assurance-chômage

Le président a ensuite entamé le v...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles