Covid : les règles d'isolement en vigueur pour Noël

·3 min de lecture
Des prélèvements de tests PCR à analyser à Nantes en janvier 2021 (AFP/LOIC VENANCE)

A l'approche des fêtes, cas contacts et tests positifs se multiplient. Voici les règles d'isolement et de surveillance à observer, préconisées par l'Assurance maladie, dans l'attente de nouvelles directives dès la semaine prochaine pour adapter la réponse au variant Omicron, a prévenu le ministre de la Santé Olivier Véran.

Test positif

En cas de test antigénique positif, il faut immédiatement se faire dépister par test RT-PCR pour confirmer le résultat.

Variant omicron ou non, même sans symptôme, l'isolement est obligatoire pour une période de dix jours à compter soit de l'apparition des premiers symptômes, soit de la date du premier test positif.

Cas contact

En cas de contact avec une personne testée positive au Covid: l'Assurance maladie demande de s'isoler immédiatement en cas de schéma vaccinal incomplet ou pour les immunodéprimés, quel que soit le variant.

Si le parcours vaccinal n'est pas complet: les règles d'isolement s'appliquent si la personne avec laquelle le contact a eu lieu a contracté le variant Omicron.

La durée d'isolement requise est de 7 jours depuis le dernier contact avec la personne testée positive. Si cette dernière vit sous le même toit, la durée d'isolement monte à 17 jours.

A la fin de la période d'isolement, il faut réaliser un test de dépistage RT-PCR ou antigénique. Si le test anti-génique est positif, un second dépistage de confirmation par test RT-PCR est nécessaire. Si le test est négatif, l'isolement prend fin.

Isolement par précaution

L'Assurance Maladie recommande aussi de s'isoler dans quelques cas supplémentaires:

Pour les personnes à risque cas contact, il est conseillé de s'isoler même si le test est négatif. De même pour les personnes à risque vivant sous le même toit qu'une personne dépistée positive.

En cas de retour d'un voyage à l'étranger, il faut se référer à la classification des pays, disponible sur le site du ministère de l'Intérieur: vert pour les pays où la circulation du virus n'est pas active, orange pour ceux où la circulation est maîtrisée, rouge pour ceux où la circulation est active et la présence de variants préoccupants (dont Omicron) constatée, rouge écarlate pour ceux où la circulation de variants préoccupants est la plus forte.

En revenant d'un pays classé "vert", aucun isolement n'est nécessaire. En revenant d'un pays classé "orange", un auto-isolement de 7 jours avec test à la fin est demandé aux personnes dont le parcours vaccinal n'est pas complet. En revenant d'un pays "rouge", une quarantaine de dix jours est obligatoire pour les personnes dont le schéma vaccinal n'est pas terminé. Cette même quarantaine de dix jours est obligatoire pour tous au retour d'un pays "rouge écarlate".

Plus de 620.000 personnes ont été testées positives la semaine dernière en France. Si on ajoute les contaminations quotidiennes du 17 au 23 décembre, au minimum 1% de la population devrait passer Noël à l'isolement.

str/lum/mpm

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles