Covid : dans les quartiers nord de Marseille, on tente de combler le retard de vaccination

·1 min de lecture

Alors que la France fait face à un rebond épidémique, au point que le gouvernement parle désormais ouvertement de "cinquième vague", la vaccination est plus que jamais essentielle pour tenter de limiter la hausse des contaminations. Mais au moment où débute la campagne pour la troisième dose, certains n'ont toujours pas reçu leur première injection contre le Covid-19. Pour rattraper ce retard, dans les quartiers nord de Marseille, une association de santé publique va au contact de ceux qui sont restés à distance du schéma vaccinal.

>> LIRE AUSSI - Covid-19 : quels sont les chiffres de la reprise épidémique ?

Ce matin là, l'équipe de l'association SEPT se rend au domicile d'Alberte, 83 ans, pour sa toute première injection. "Pourquoi vous avez pris du retard à la vaccination?", lui est-il demandé. "Moi, je ne marche pas", répond l'octogénaire. 

"Beaucoup d'informations erronées"

Le Dr HadiJi Slim assure également une permanence dans un centre médical du quartier, où il fait face aux réticences des habitants. "Il y a beaucoup d'informations erronées sur la vaccination, les puces implantables, des idées délirantes qu'ils ont trouvé sur Internet", explique-t-il. 

C'est pourquoi le président de l'association Santé Environnement Pour Tous, Yazid Attala, organise des opérations de porte-à-porte. "C'est du corps à corps", décrit-il. "On va vers les gens, on discute avec eux, on essaye vraiment de les chercher. Maintenant, on commence à rattraper un tout petit peu notre retard. O...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles