Covid : "En Provence-Alpes-Côte d'Azur, on a atteint 99% des capacités de réanimation"

·2 min de lecture

Plus de 100.000 cas de Covid-19 ont été enregistrés en 24 heures samedi. Un record de contaminations battu pour la France. Invité sur Europe Matin lundi, l'épidémiologiste et enseignant-chercheur Pascal Crépey a constaté que le sud de la France est particulièrement touché par la cinquième vague et que la tension hospitalière est très forte.

Le variant Omicron se propage de manière fulgurante dans tout le pays et le nombre de contaminations au Covid bat des records. Face à la situation, Emmanuel Macron va présider un nouveau conseil de défense sanitaire ce lundi après-midi. Invité sur Europe Matin lundi, l'épidémiologiste et enseignant-chercher Pascal Crépey, a affirmé que la saturation hospitalière est inéluctable dans le sud de la France. 

>> Retrouvez l'entretien tous les matins à 8h13 sur Europe 1 ainsi qu'en replay et en podcast ici

"Quand on regarde les chiffres de la tension hospitalière, on voit que le sud de la France est déjà dans une position très difficile. En Provence-Alpes-Côte d'Azur, ils ont déjà atteint 99% de leur capacité de réanimation initiale et ont déjà commencé à transférer des patients vers d'autres régions", a-t-il constaté. "L'Auvergne Rhône-Alpes n'est pas beaucoup mieux puisqu'ils sont au-delà des 80%, et en région PACA on atteint déjà des sommets historiques en termes d'incidence puisque l'on dépasse les 1%", a-t-il poursuivi.

"Très inquiétant"

Pour l'enseignant-chercheur, la situation actuelle est inédite. "On est à plus de 1.000 contaminations pour 100.000, ce qui n'avait jamais été observé jusque-là. Donc nous ne sommes pas prêts de redescendre tout de suite. Et c'est effectivement très inquiétant", s'est alarmé le spécialiste. 

LIRE AUSSI - Conseil de défense sanitaire : les restaurateurs redoutent de nouvelles restrictions

En France, plus de 100.000 cas de Covid-19 o...

Lire la suite sur Europe1

VIDÉO - Covid-19 en France : le passe vaccinal devrait être adopté dès le début du mois de janvier

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles