Covid : pourquoi la théorie de l'accident de laboratoire chinois est relancée aux États-Unis

·1 min de lecture

Longtemps balayée d'un revers de main par la plupart des experts, jugée hautement improbable si ce n'est farfelue, la théorie de l'accident de laboratoire pour expliquer l'origine du Covid-19 est revenue en force ces dernières semaines dans le débat américain.

L'animal "hôte intermédiaire" n'a pas encore été découvert

"La liste des personnes soutenant la thèse d'une origine animale n'a pas bougé. Et celle des personnes suggérant que (le virus) a pu sortir d'un laboratoire a continué de s'allonger", a résumé lundi sur CNBC Scott Gottlieb, ancien patron respecté de l'Agence américaine des médicaments (FDA). "Il y a un an", soutenir la thèse d'une origine naturelle "faisait grand sens car c'était le scénario le plus probable", a-t-il expliqué. Mais ce qui est appelé "l'hôte intermédiaire", c'est-à-dire l'animal depuis lequel le virus a été transmis à l'homme, n'a toujours pas été découvert. "Et ce n'est pas faute d'avoir cherché."

>> EN DIRECT -Coronavirus - suivez l'évolution de la situation mardi 25 mai

"La question, pour beaucoup de gens, est la suivante : quand les coïncidences deviennent-elles trop nombreuses?", a-t-il demandé, pointant le nombre croissant de "preuves circonstancielles". 

Des chercheurs de Wuhan malades dès novembre 2019 ?

Dimanche, le Wall Street Journal a affirmé avoir eu accès à des informations inédites du renseignement américain, rapportant que trois chercheurs de l'Institut de virologie de Wuhan, en Chine, avaient été atteints dès novembre 2019 d...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles