Covid : de possibles clusters dans les TGV ?

·1 min de lecture

Avec les vacances d’été qui approchent, les trajets en train vont se multiplier. Et la SNCF y compte bien puisqu’elle a annoncé, mardi 1er juin, de nouveaux tarifs plafonnés pour ses trajets en TGV. Il convient toutefois de s’interroger sur la sécurité de ces voyages, au regard d’un rapport de l’Inspection du travail missionnée pour contrôler la qualité de l’air dans les trains à grande vitesse. Et selon une enquête de Mediapart publiée le 3 juin, l’aération n’y est pas suffisamment bonne pour contrer la propagation du Covid-19 par voie d’aérosol.

Les relevés effectués par l’Inspection du travail ont été mis en œuvre via des capteurs de CO2. Tandis que le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) recommande que, dans les espaces clos recevant du public, le taux de parties par million (ppm) ne dépasse pas 800, le TGV du 12 mai effectuant le trajet Lyon-Montpellier a largement dépassé le seuil. Un pic de plus de 4.000 ppm a été observé après la gare de Valence, lorsque le train était bondé. C’est cinq fois plus que le seuil recommandé le HCSP.

>> A lire aussi - Alstom : le TGV du futur s’esquisse, la SNCF le veut “connecté et écolo”

En moyenne, au cours du trajet, le taux moyen observé par l’Inspection du travail s’élève à 1.380 ppm. Les agents de la Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités du Rhône, dans leur rapport envoyé le 21 mai à la SNCF, soulignent que les valeurs relevées sont "supérieures à 800 ppm sur la totalité du trajet pour les deux points (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les consommateurs de cannabis pourront désormais travailler chez Amazon
Emploi : le vote des élus de Marseille - Provence provoque la colère des syndicats
GAFAM : faut-il davantage les taxer ?
Une chercheuse star de TikTok envoyée dans l'espace
De mystérieux objets volants toujours non expliqués

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles