Covid : les Pays-Bas prolongent le couvre-feu jusqu’au 15 mars

Source AFP
·1 min de lecture
« Pour l'instant, nous sommes toujours dans une phase incroyablement difficile », a expliqué Mark Rutte. (illustration)
« Pour l'instant, nous sommes toujours dans une phase incroyablement difficile », a expliqué Mark Rutte. (illustration)

Le gouvernement néerlandais a annoncé mardi 23 février une prolongation jusqu'au 15 mars du couvre-feu aux Pays-Bas, une mesure visant à lutter contre la propagation du coronavirus et qui avait entraîné de violentes émeutes lors de son entrée en vigueur fin janvier.

Le gouvernement fera savoir le 8 mars si le couvre-feu sera de nouveau prolongé au-delà du matin du 15 mars, qui correspond au premier jour des prochaines élections législatives, a déclaré le Premier ministre Mark Rutte lors d'une conférence de presse. Effectif de 21 heures à 4 h 30, le couvre-feu, le premier aux Pays-Bas depuis la Seconde Guerre mondiale, avait déjà été prolongé une première fois jusqu'au 2 mars.

À LIRE AUSSIPhébé ? Plutôt que des dirigeantes fortes, la pandémie a révélé des dirigeants faibles

Assouplissement pour les écoles

« Pour l'instant, nous sommes toujours dans une phase incroyablement difficile », a expliqué Mark Rutte, ajoutant qu'une troisième vague était, selon les experts, « inévitable ». « Les chiffres augmentent à nouveau. C'est une réalité à laquelle nous devons faire face », a-t-il détaillé, soulignant les inquiétudes liées au variant du virus apparu au Royaume-Uni.

Le gouvernement a toutefois annoncé un léger assouplissement de certaines mesures en place, avec notamment la réouverture des salons de coiffure et de massage, et celle partielle des lycées et collèges à partir du 1er mars. Les écoles primaires avaient été autorisées à rouvrir début février. Bars, cafés [...] Lire la suite