Covid : « Le Père Noël pourrait être Skype », prévient le Pr Pialoux

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
L'infectiologue a estimé qu'il faudrait faire une croix sur les fêtes de fin d'année pour endiguer l'épidémie. 
L'infectiologue a estimé qu'il faudrait faire une croix sur les fêtes de fin d'année pour endiguer l'épidémie.

Les Français vont-ils devoir faire une croix sur Noël cette année ? C'est en tout cas la prédiction peu rassurante du professeur Gilles Pialoux, chef des maladies infectieuses et tropicales de l'hôpital Tenon à Paris. Si, officiellement, le confinement devrait prendre fin au début du mois de décembre, le médecin a craint, sur BFM TV, que la deuxième vague de l'épidémie de coronavirus ne compromette sérieusement la tenue des fêtes de fin d'année.

Oublier Noël « pour sauver 2021 »

« Il faut probablement oublier les vacances de Noël » telles que les Français les connaissent, a prévenu Gilles Pialoux sur la chaîne d'information en continu, estimant qu'il s'agissait d'« une des possibilités » et qu'il fallait sacrifier les fêtes de fin d'année « pour sauver 2021 ». « Je veux dire que peut-être, cette année, le Père Noël sera Skype », a-t-il ajouté, souhaitant qu'une telle mesure fasse « passer des messages aux Français ». « Et ce n'est pas la pire des punitions », a jugé l'infectiologue, se défendant d'être un « oiseau de mauvais augure ».

Lire aussi Covid : « La vie est plus importante que tout »

Ce scénario représente un moindre mal pour le médecin, qui considère qu'il faut continuer à enrayer l'épidémie pour ne pas « rester avec un service de santé qui a du mal à répondre aux besoins des Français, de tous les Français ». Pour lui, les célébrations habituelles de Noël et du Nouvel An ne sont pas compatibles avec la courbe de l'épidémie alors que le nombre de cas [...] Lire la suite