Covid : le nouveau dispositif d'aides pour les entreprises est-il suffisant ?

·1 min de lecture

Dés la rentrée lundi, le ministre de l'Economie Bruno Lemaire a reçu les représentants des secteurs touchés par les nouvelles mesures de restriction liées à la crise sanitaire . Ceux des cafés et des bars notamment, où la consommation debout est désormais interdite, tout comme dans les cinémas, les théâtres, les équipements sportifs ou les transports collectifs. Il a également confirmé le retour de l'activité partielle et l'élargissement du dispositif de prise en charge des coûts fixes avec des plafonds revus à la baisse.

>> Retrouvez la matinale du jour en replay et en podcast ici

Un mois référence faussé selon certains

Le chômage partiel sera en effet entièrement pris en charge pour les entreprises qui ont perdu au moins 65% de leur chiffre d'affaires. Par ailleurs le dispositif de prise en charge des coûts fixes sera déclenché à partir de 50% de perte de chiffre d'affaires.

Un plafond qui reste trop élevé selon le président du GNI, le groupement national des indépendants de l'hôtellerie-restauration, Didier Chenet. "Comme vous prenez en référence le mois de décembre 2019, qui avait été un mois perturbé par les évènements sociaux, ce n'est pas suffisant. Il faut descendre ce pourcentage et nous le proposons à 30%", explique-t-il.

LIRE AUSSI - Covid : comment le gouvernement veut éviter le pire sur le plan économique

Simplification de la déclaration

Ceux qui seront indemnisés le seront en tout cas plus rapidement, en quelques jours même, promet Bercy, notamment...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles