Covid avant Noël : que faire si vous êtes cas contact et combien de temps est-on contagieux ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·3 min de lecture
Young woman wearing santa claus hat lying on the sofa by christmas tree serious face thinking about question with hand on chin, thoughtful about confusing idea (AaronAmat via Getty Images)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Alors que les fêtes de fin d’année approchent et que le coronavirus circule toujours en France, quelles sont les mesures à prendre si vous avez été en contact avec une personne positive ?

Les fêtes de fin d’année sont généralement synonymes de retrouvailles en famille. Ce moment de convivialité peut mal tourner si l’un des convives a le coronavirus et contamine ses proches. Alors que la cinquième vague est toujours d’actualité en France et que le variant Omicron inquiète, la précaution est de rigueur. Que faire si vous avez côtoyé une personne positive au Covid-19 à quelques jours de Noël ?

Un second test 7 jours après le dernier contact

La première des choses à faire est de réaliser un test PCR ou antigénique et de s’isoler en attendant d’avoir les résultats. Si le test de dépistage est positif, vous devez rester isoler 10 jours et prévenir les personnes que vous avez croisées les dernières 48 heures.

En cas de test négatif, l’Assurance maladie recommande d’en faire un second 7 jours après le dernier contact avec la personne malade ou 17 jours après la date de début de ses symptômes ou la date de prélèvement pour les malades sans symptôme.

VIDÉO - Covid-19 : "la vaccination a toujours sa place" face à Omicron malgré une baisse d'efficacité

Un risque de contagion pendant 14 jours

La période d’incubation du coronavirus, soit le laps de temps entre la contamination et l’apparition des symptômes peut s’étendre jusqu’à 14 jours. Dans la plupart des cas, le délai d’incubation est de 3 à 5 jours, rappelle le ministère des Solidarités et de la Santé.

Pendant la période d’incubation du virus, une personne peut être contagieuse. "Le risque de transmission est maximal à l’apparition de ces symptômes (lorsqu’on en a), mais il débute en moyenne 2 à 3 jours avant, explique l’Inserm. Ce risque diminue ensuite progressivement à partir du 7e jour suivant l’apparition des symptômes." Selon l’Institut, le risque est limité au-delà de 10 jours et exceptionnel après 14 jours. Mais plus les symptômes sont sévères et persistants, plus la possibilité de transmettre le virus se prolonge.

7 jours d’isolement pour le variant Omicron

Ces durées ne sont que des moyennes et peuvent changer selon les variants. Les règles sont par exemple différentes pour Omicron. Un cas contact d’une personne contaminée par ce nouveau variant doit s’isoler impérativement 7 jours (ou 17 jours s’ils partagent le même domicile), et ce même en cas de schéma vaccinal complet.

Pour éviter tout risque de cluster pendant les fêtes, vous pouvez réaliser un auto-test le jour des retrouvailles ou un test antigénique la veille et penser à "maintenir une fenêtre ou une porte ouverte au moins 10 minutes par heure ou en permanence si possible durant l'évènement", préconise le Conseil scientifique.

VIDÉO - Variant Omicron : les recommandations du Conseil scientifique pour Noël

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles