Covid : un milliardaire canadien cache son identité pour se faire vacciner

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
Des cliniques mobiles vaccinent les population reculées du Canada, trop éloignées des hôpitaux (illustration).

Alors que les populations les plus reculées du Canada sont prioritaires, l’homme s’est rendu sur place pour recevoir le vaccin, explique la chaîne CBC.

L'affaire lui aura coûté sa place. Le milliardaire Rod Baker, à la tête de la Great Canadian Gaming Corp., société de casinos basée au Canada, a remis sa démission, après avoir été empêtré dans un drôle de scandale. Accompagné de sa femme Ekaterina Baker, Rod Baker, 55 ans, est accusé d'avoir enfreint les règles d'isolement de 14 jours en vigueur à son arrivée dans la province du Yukon et d'avoir immédiatement embarqué à bord d'un jet privé à destination de Beaver Creek, une station de ski proche de la frontière avec l'Alaska.

Mais pas question pour le couple d'aller aussi loin pour les sports d'hiver. Selon la chaîne canadienne CBC, les communautés rurales de la province du Yukon sont prioritaires pour recevoir le vaccin contre le Covid-19. Situés à plusieurs centaines de kilomètres de l'hôpital le plus proche, ils manquent également de ressources pour faire face à une éventuelle épidémie. À peine descendus de l'avion, Rod et Ekaterina Baker se sont rendus auprès d'une clinique mobile proposant d'administrer à la population locale le vaccin Moderna. Auprès des soignants, tous deux ont déclaré être employés d'un motel voisin et ont ainsi pu recevoir l'injection.

Le couple a voulu reprendre l'avion immédiatement

Le désormais ex-PDG de la Great Canadian Gaming Corp. et son épouse ont pourtant manqué de subtilité dans leur comportement et ont rapidement éveillé les soupçons en demandant, immédiatement après avoir été vaccinés, qu'on les conduise à l'aéroport le [...]

Lire la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :