Covid: le maire de Londres tire la sonnette d’alarme et déclare un état d'«incident majeur»

·2 min de lecture

Les hôpitaux sont menacés d’être « submergés » à Londres : le maire de la capitale britannique, Sadiq Khan, a déclaré vendredi un état d’« incident majeur », alors que le nouveau coronavirus est « hors de contrôle ». Les derniers chiffres indiquent que 1 325 personnes sont décédées du Covid dans les dernières 24h, du jamais vu depuis le début de la pandémie, ce qui porte à près de 80 000 morts le bilan au Royaume-Uni.

Avec notre correspondante à Londres, Muriel Delcroix

« La situation à Londres est désormais critique et nous manquerons de lits d’hôpitaux dans les deux prochaines semaines si la propagation du virus n’est pas enrayée de façon drastique. » C’est l’appel au secours du maire de la capitale alors que plus de 7 000 personnes sont actuellement hospitalisées avec le Covid, soit 35 % de plus qu’au plus fort de la première vague en avril.

L’Office national des statistiques a estimé, il y a quelques jours, qu’un Londonien sur 30 était infecté, un chiffre qui serait même selon Sadiq Khan désormais de 1 sur 20 dans certains quartiers de Londres. D’où sa décision de déclarer un « incident majeur » comme l’avaient fait jeudi déjà les régions du Sussex et du Surrey.

Les derniers incidents de ce type remontent aux attentats terroristes à Westminster et London Bridge et à l’incendie de la tour Grenfell en 2017. Des états d’urgence qui impliquent l’intervention rapide et coordonnée des services publics.

Parallèlement, Sadiq Khan qui « implore » les habitants de la capitale de rester chez eux, a écrit au Premier ministre Boris Johnson pour lui demander de rendre obligatoire le port du masque dans tous les endroits publics et d’accroître le soutien financier accordé aux Londoniens qui doivent se confiner et ne peuvent pas aller travailler.

À lire aussi : Covid-19: Boris Johnson annonce un reconfinement strict de toute l'Angleterre