Covid : l'UE répond à AstraZeneca sur les livraisons de vaccins au premier trimestre

·1 min de lecture

L'Union européenne réclame au laboratoire britannique AstraZeneca de lui livrer comme convenu des vaccins anti-Covid-19 produits dans deux usines situées au Royaume-Uni, alors que le groupe prévoit désormais de ne livrer au premier trimestre qu'"un quart" des doses promises, selon une responsable de l'UE. "Il est inacceptable de voir le calendrier de livraisons se réduire à une fraction", à "un quart de ce qui était censé nous être livré" au premier trimestre, a indiqué cette responsable.

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation mercredi 27 janvier

Quatre usines mobilisées au total

Le contrat signé prévoit qu'AstraZeneca mobiliserait quatre usines, dont deux au Royaume-Uni, pour produire les doses destinées à l'UE, ce que Bruxelles lui demande de faire, rappelle-t-on de source européenne, à l'encontre des affirmations du patron du laboratoire assurant réserver à Londres la production de ses sites britanniques.

L'ESSENTIEL CORONAVIRUS

> Quelle place pour le télétravail après le coronavirus ?

> Les adolescents sont-ils des vecteurs de contamination ?

> Les conseils d'un psychothérapeute pour traverser au mieux cette période

> Comment fonctionne "CleanCovid", la lampe anti-coronavirus

> Comment va fonctionner le comité citoyen chargé de suivre la vaccination ?

Avant un feu vert réglementaire de l'UE pour ce vaccin attendu vendredi, AstraZeneca a annoncé la semaine dernière que les livraisons seraient moins importantes que prévu au premier trimestre ...


Lire la suite sur Europe1