"Covid long" : un texte pour la reconnaissance des symptômes persistants

Plusieurs mois après avoir été contaminées par le Covid-19, des personnes guéries de la maladie souffriraient encore de symptômes, comme une fatigue extrême, des difficultés respiratoires ou une perte de l’odorat persistante. "En revanche, difficile de quantifier le nombre de malades, les recherches étant en cours, mais selon une étude britannique, une personne sur 20 a toujours des symptômes huit semaines après avoir eu le Covid-19", précise la journaliste de France Télévisions, Anaïs Hanquet, sur le plateau de France 2. Mieux comprendre le "Covid long" Selon la Haute autorité de santé, plus de 10% des malades auraient même des symptômes six mois après leur contamination. Dans ce contexte, un texte a été présenté à l’Assemblée nationale, mercredi 17 février, demandant que soit intensifiée la recherche pour mieux comprendre le phénomène du "Covid long". Il demande en outre de proposer un parcours de soins adapté pour éviter les errances médicales, mais aussi de faciliter la reconnaissance en tant que maladie professionnelle.