Covid long : un phénomène qui touche également les plus jeunes

Le Covid long est l’une des problématiques qui inquiètent de plus en plus en France. La Haute Autorité de santé a estimé que cela concerne les personnes ayant contracté une forme symptomatique du Covid-19, et qui ont encore des symptômes quatre semaines plus tard sans qu’aucun autre diagnostic ne puisse l’expliquer. Cela représenterait 10% des cas chez l’adulte et l’adolescent. Les jeunes en sont aussi victimes Marion Barthélémy fait partie des jeunes ayant été touchés par cette forme du Covid-19. En avril 2020, l’adolescente de 13 ans a contracté le virus. Dix mois après, elle ressent encore des symptômes : la perte du goût et de l’odorat, des fatigues chroniques, mais aussi des soucis cardiaques. Cela l’empêche notamment de retourner au collège ou même de profiter de sa passion, la danse. Il n’existe pas de traitement spécifique pour les formes de Covid long, hormis un protocole de rééducation.