Covid : l'Autriche veut rechausser les skis

De notre correspondante à Berlin, Pascale Hugues
·1 min de lecture
L'Autriche ne veut pas fermer ses stations de sports d'hiver, malgré le Covid.
L'Autriche ne veut pas fermer ses stations de sports d'hiver, malgré le Covid.

« Nous ne donnons pas de conseil à la France sur le moment opportun pour rouvrir le Louvre. Nous ne disons pas non plus à l'Italie ou à l'Allemagne quand elles pourront rouvrir leurs cafés, leurs restaurants ou leurs écoles. » À ceux qui en Europe réclament une décision européenne commune sur les stations de sport d'hiver, la ministre autrichienne du tourisme Elisabeth Köstinger apporte une réponse cassante : ne vous mêlez pas de nos affaires ! Dans une interview à l'hebdomadaire allemand Der Spiegel, cette très proche du chancelier Kurz ne mâche pas ses mots : « Chaque pays doit prendre sa propre décision en se basant sur l'évolution des chiffres de la pandémie chez lui. » Vienne rejette fermement l'option d'une décision européenne pour laquelle Emmanuel Macron et surtout Angela Merkel ont vigoureusement plaidé. On pourra donc à Noël faire du ski en Autriche, en Suisse et au Lichtenstein. Mais les stations seront fermées en France, en Allemagne et en Italie.

Lire aussi Ski à Noël : Merkel demande la fermeture, Macron hésite

Avec ses 8,9 millions d'habitants, la petite Autriche est l'un des pays européens les plus dépendants du tourisme. Selon les statistiques du ministère du Tourisme, cette branche représente 15,3 % du PIB du pays. Les trois quarts du territoire étant couverts de montagnes, les sports d'hiver pèsent lourd dans cette balance. Les économistes estiment donc que si la saison d'hiver était annulée cette année, l'Autriche perdrait d'un coup 1,5 [...] Lire la suite