Covid – « Laissons les corps s’empiler » : Boris Johnson suscite la polémique

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
Le Premier ministre du Royaume-Uni, Boris Johnson,  à Londres le 19 décembre 2020.
Le Premier ministre du Royaume-Uni, Boris Johnson, à Londres le 19 décembre 2020.

Qu'a vraiment déclaré Boris Johnson ? À l'automne 2020, le Premier ministre du Royaume-Uni aurait assuré qu'il préférait voir « les corps s'empiler » plutôt que de décréter un troisième confinement, en pleine pandémie de Covid-19. Des propos relayés par le Daily Mail et confirmés par la BBC.

D'après la rédactrice politique de la chaîne d'information en continu Laura Kuenssberg, l'homme d'État était, à l'époque, très embarrassé à l'idée de mettre le pays de nouveau sous cloche ? notamment pour des raisons économiques. Interrogé à ce sujet lundi 26 avril 2021, Boris Johnson nie toutefois ces déclarations, rapporte la BBC. « Non, mais je pense que la chose importante que les gens veulent de la part du gouvernement, c'est de nous assurer que les mesures de confinement fonctionnent », a-t-il réagi.

Rien de tout cela n?est sérieux.Ben Wallace

Le gouvernement du Royaume-Uni abonde dans le sens de Boris Johnson. Son porte-parole a lancé : « C'est faux et le Premier ministre l'a nié? Je ne suis au courant d'aucune autre personne ayant fait cette déclaration. » Et le ministre du cabinet Michael Gove de confirmer : « Je n'ai jamais entendu un langage de ce genre. » De son côté, le secrétaire à la Défense Ben Wallace a assuré auprès de Sky News : « Rien de tout cela n'est sérieux. Le Premier ministre, comme le reste du gouvernement, a été complètement concentré sur la réponse à apporter face au Covid. »

À LIRE AUSSI Demorand ? Covid-19, la démonstration de force de l'Angl [...] Lire la suite