Japon : des étudiants créent un masque de protection comestible

·1 min de lecture
Trois étudiants japonais ont inventé un masque comestible pour lutter contre le Covid-19

Pour lutter contre le Covid-19, trois étudiants japonais ont inventé un masque de protection comestible au goût de pain melon, une pâtisserie japonaise à mi-chemin entre la brioche et le cookie. D’après les tests qu’il a passé, il serait aussi efficace qu’un masque classique. Sauf qu’il se mange.

Le Japon n’est pas à une originalité près mais celle que rapporte la RTBF devrait faire parler. Et pour cause, il s’agit d’un masque de protection comestible, qui peut donc se transformer en un petit frichti une fois qu’il n’est plus nécessaire. Inventé par trois étudiants japonais accompagné d’un laboratoire expérimental, le masque aurait un goût de pain melon.

Ce nom, inconnu en Europe, désigne une pâtisserie japonaise située quelque part entre la brioche et le cookie et pouvant avoir plusieurs goûts comme allant de chocolat à ananas. De nombreux habitants de l’archipel en sont friands, à commencer par les trois inventeurs de ce masque.

Bien plus qu’un gadget

Si cette invention peut prêter à rire, elle n’a pourtant rien d’un gadget ou d’un coup de communication. Le masque aurait en effet passé tous les tests d’efficacité du Unitika Garmentec Research Institute et présenterait donc “un niveau de protection égal ou supérieur” à ceux disponibles dans le commerce.

Nommé Mask Pan, il est disponible à la vente depuis le 10 juin au prix de 1.800 yens - environ 13 euros - les cinq masques. De quoi caler un petit creux et arrêter de jeter les masques usagés n’importe où.

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles