Covid : en Haute-Savoie, un nouveau-né développe des symptômes à trois jours

·2 min de lecture

En Haute-Savoie, un nouveau-né, positif au coronavirus, a développé des symptômes quelques jours seulement après sa naissance. Après une grande période d'inquiétude, sa mère, ayant elle-même contracté le coronavirus, est persuadée d'avoir contaminé son enfant alors qu'elle était enceinte.

À Rumilly (Haute-Savoie), un nouveau-né atteint de Covid-19 a développé des symptômes dans les trois premiers jours de sa vie. Il est désormais tiré d'affaire, mais sa mère - également positive au coronavirus - et les médecins ont dû passer par une grande période d'incertitude. Né le 21 octobre dernier à Annecy, le petit Daryo présentait des symptômes inquiétants.

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation vendredi 27 novembre

"Le bébé a été positif parce que j'étais enceinte"

"Il est né avec les yeux qui partaient en coucher de soleil, c'est-à-dire qui partaient vers le bas", explique la maman du petit Daryo, âgée de 24 ans. "Il a fait 40 de fièvre, ils ont dû faire un prélèvement urinaire, de selles, une ponction lombaire, un prélèvement sanguin et le test PCR, tout a été négatif, sauf le test PCR", poursuit-elle. Son fils a donc bien été testé positif au Covid-19, à seulement trois jours de vie.

Si la maman est aujourd'hui positive, elle est néanmoins persuadée que c'est elle qui a transmis le virus à son petit. "Je ne l'ai pas attrapé à la clinique, sinon il n'y aurait eu que moi et mon fils de malades", insiste-t-elle, précisant que ses parents, ses grands-parents et son frère ont eux aussi été contaminés. "Je pense que tout le monde l'a attrapé à la maison, et que le bébé était positif parce que j'étais enceinte".

>> Retrouvez Europe midi tous les jours en replay et en podcast ici

"C'était inédit comme cas"

S'ensuivent des moments diffici...

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu pourrait également vous intéresser :