Covid : les habitants d'Île-de-France appelés à faire "leur part du job"

·1 min de lecture

C'est une course contre la montre, comme il y en a eu plusieurs depuis le début de la pandémie de Covid-19. "On a encore pris, en une journée, 17 points d'incidence : on est passés au-dessus de 600 pour 100.000 habitants en Île-de-France", déplore au micro d'Europe 1 le directeur général de l'ARS de la région, Aurélien Rousseau. Vendredi, près de 7.000 patients souffrant du coronavirus y sont hospitalisés, dont 1.400 en réanimation. Une situation particulièrement tendue, qui appelle, selon le responsable, à une vigilance de tous. 

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation vendredi 26 mars

Une pression qui menace les autres services des hôpitaux

"Depuis l'été dernier, on a travaillé de façon très précise avec chaque hôpital à une montée en puissance capacitaire, on a fixé des cibles de lits à rendre disponibles en fonction de la pression", explique Aurélien Rousseau. Une anticipation qui permet aujourd'hui de prendre en charge un nombre toujours plus important de malades. 

"Mais les ressources humaines sont toujours la ressource critique : pour monter des lits de réanimation, on a besoin de professionnels de santé qui souvent sont dans d'autres services", poursuit-il. En d'autres termes, une pression hospitalière qui continuerait de s'accroître menacerait la prise en charge d'autres patients qui peuvent encore être soignés aujourd'hui, comme les malades devant être opérés d'un cancer, ou les enfants soignés en pédiatrie. 

"Les médecins ont face à eux...


Lire la suite sur Europe1