Covid : la France ferme ses frontières aux pays extérieurs à l'UE, "sauf motif impérieux"

·1 min de lecture

La France va fermer à partir de dimanche ses frontières aux pays extérieurs à l'Union européenne, "sauf motif impérieux", afin d'essayer de freiner la propagation de l'épidémie de coronavirus, a annoncé vendredi Premier ministre Jean Castex, à l'issue d'un conseil de défense sanitaire. Le Premier ministre a par ailleurs précisé qu'un test PCR négatif serait demandé pour toute entrée en France en provenance d'un pays de l'Union européenne, "à l'exception des travailleurs transfrontaliers". 

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation vendredi 29 janvier

Les territoires ultramarins concernés

Cette mesure, déjà en vigueur depuis dimanche dernier pour le transport maritime et aérien, doit donc être étendue au transport terrestre. Enfin, "tous les déplacements en provenance et en direction de tous nos territoires ultramarins seront également soumis désormais à la production de motifs impérieux à compter de ce dimanche", a ajouté le chef du gouvernement dans une brève allocution télévisée.

Par ailleurs, le locataire de Matignon a assuré que "nous pouvons encore nous donner une chance d'éviter le confinement", tout en soulignant que "les prochains jours seront déterminants" pour prendre d'éventuelles nouvelles mesures.


Lire la suite sur Europe1