Covid : la France se dirige-t-elle vers une troisième vague ? "C'est le plus probable"

·2 min de lecture

Invitée dimanche d'Europe Midi, Dominique Costagliola, épidémiologiste et directrice de recherches à l'Inserm, a estimé que la situation sanitaire de la France, face à l'épidémie de Covid-19, était trop précaire pour qu'elle puisse échapper à une troisième vague, malgré le début de la campagne de vaccination.

Interview

La campagne de vaccination, qui a débuté dimanche matin en France, ne permettra sans doute pas, à court terme, de contenir l'épidémie de Covid-19. Dans Le Journal du Dimanche, face à une situation sanitaire plus mauvaise que ce qu'avait anticipé le gouvernement en octobre, Olivier Véran, le ministre de la Santé, n'exclut pas l'hypothèse d'un troisième confinement. Il se dit prêt à prendre "les mesures nécessaires, si la situation devait s'aggraver".

"Nous sommes dans un équilibre instable, et assez haut. Il y a une stabilisation du nombre des hospitalisations et des diagnostics positifs [...], mais il suffit de pas grand chose pour que cela puisse repartir", alerte au micro d'Europe Midi Dominique Costagliola, épidémiologiste et directrice de recherches à l'Inserm.

>> EN DIRECT -Coronavirus : suivez l'évolution de la situation dimanche 27 décembre

"Nous sommes le pays qui s'en sort le moins mal"

De quoi redouter une troisième vague ? "Dans les semaines qui viennent ça peut repartir... C 'est le plus probable", estime cette scientifique. Si dans les autres pays d'Europe où la situation se dégrade également, notamment en Allemagne et en Autriche, de nouvelles mesures de restriction sanitaire ont été prises, la France continue pour l'heure d'échapper à un nouveau serrage de vis. "Quand on regarde les données, on voit que nous sommes le pays qui s'en sort le moins mal", veut rassurer Dominique Costagliola. "L'Allemagne a un nombre de décès quotidiens bien supérieur à cel...

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :