Covid : les Français ne veulent pas renoncer à leur départ en vacances

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
La Corse est en tête des destinations privilégiées par les Français (illustration).
La Corse est en tête des destinations privilégiées par les Français (illustration).

Alors que les vacances scolaires commencent ce week-end pour un tiers de la France (zone A), le Premier ministre a invité « à la plus grande prudence durant ces congés, pour celles et ceux d'entre vous qui peuvent en prendre ». Au retour des vacances, des tests salivaires de détection du virus seront réalisés dans les écoles et les universités, a aussi annoncé Olivier Véran.

En effet, les Français ne semblent pas vouloir faire une croix sur les déplacements lors des vacances qui se profilent. Selon un sondage révélé par BFM TV, mené par le site Amivac, 20 % d'entre eux ont l'intention de quitter leur résidence principale à l'occasion des vacances d'hiver. Ce chiffre s'élève à 32 % pour les ponts de mai et juin, 30 % pour le mois de juillet et 36 % pour le mois d'août.

La montagne désertée par les touristes

« Sûrs de leur choix, près des deux tiers de ceux qui prévoient de partir en hiver estiment que la non-réouverture des restaurants n'affectera en rien leur décision », explique Amivac, concurrent français du géant Airbnb.

À LIRE AUSSIStations de ski : « Le flou des annonces gouvernementales, c'est la double peine ! »

La Corse, l'Aquitaine, les Pays de la Loire sont le trio de tête des destinations les plus en vogue, la montagne souffrant de la fermeture des remontées mécaniques. Compte tenu des circonstances et parfois pour soutenir l'économie, les voyageurs privilégient, comme l'été dernier, les destinations sur le territoire français.