Covid : ces Français bloqués en Angleterre pour Noël

Par Julie Malaure
·1 min de lecture
Londres et le sud-est de l'Angleterre sont de nouveau confinés depuis samedi.
Londres et le sud-est de l'Angleterre sont de nouveau confinés depuis samedi.

« Ils ne peuvent pas nous empêcher d'aller chercher nos enfants ! » On pourrait croire qu'Aurélie s'indigne, mais elle est déjà bien au-delà. Son fils de trois et demi est « seul à Londres », nous dit-elle, avec son père britannique, des suites d'une garde alternée depuis un divorce douloureux. Comme dans Jamais sans ma fille, nous dit-elle. Aurélie a fait un test PCR à Paris mardi matin et attend les résultats pour sauter dans un train en partance pour Londres dès que possible. Comment et quand pourra-t-elle rentrer chez elle, à Paris ? Elle n'en a aucune idée.

La France, après les Pays-Bas, la Belgique, l'Irlande, l'Italie, le Luxembourg et l'Allemagne, a annoncé dimanche la suspension des transports en provenance de la Grande-Bretagne. Presque tous les pays de l'Union ont emboîté le pas face à une situation inédite : la menace d'un Covid mutant qui se répand depuis septembre en Angleterre, potentiellement jusqu'à 70 % plus contagieux. Depuis mercredi matin, Paris autorise le passage « sous condition », avec un test négatif au coronavirus et à sa nouvelle variante, de moins de 72 heures. Les chauffeurs routiers coincés à Douvres devront, eux, se soumettre à un test antigénique, dont le résultat est disponible en trente minutes, pour pouvoir traverser la Manche vers la France.

Malheureusement pour les résidents de l'Union européenne qui souhaitent quitter le Royaume-Uni, les laboratoires sont pris d'assaut. Il faut en effet normalement avoir des symptômes p [...] Lire la suite