Covid : vers la fin du "quoi qu'il en coûte" d'Emmanuel Macron

·1 min de lecture

Le fameux "quoi qu'il en coûte" d'Emmanuel Macron arrive bientôt à expiration. Un an après que le chef de l'État a martelé cette formule, devenue le leitmotiv du gouvernement, en direct devant des millions de Français, elle semble avoir fait son temps. Le gouvernement travaille ainsi "au débranchement progressif des aides", confie à Europe 1 un conseiller du Premier ministre Jean Castex

>> EN DIRECT -Coronavirus : suivez l'évolution de la situation vendredi 12 mars

Une décision potentiellement explosive...

Car avec la campagne de vaccination qui accélère de jour en jour, l'exécutif estime que la situation sanitaire française devrait s'améliorer au printemps et que l'économie repartira. C'est donc mécaniquement que le gouvernement se pose la question du maintien du "quoi qu'il en coûte". Mais le sujet est extrêmement sensible, voire explosif, puisque ce sont des millions de Français qui bénéficient des aides comme le chômage partiel ou encore les PGE. 

L'ESSENTIEL CORONAVIRUS

> Covid-19 : y a-t-il réellement un risque de contamination en extérieur ?

> Coronavirus : pourquoi un test PCR peut-il être positif un mois après une infection ?

> Les fêtes privées sont-elles vraiment interdites avec le couvre-feu ?

> Le variant anglais engendrerait des symptômes un peu différents

> Audio, webcams... Quand la technologie s'adapte au télétravail

... à moins d'un an de la présidentielle

D'autant que mettre à mal un système qui permet d'amortir la crise d'un point de vue économiqu...


Lire la suite sur Europe1