Le film "Contagion" a inspiré le Royaume-Uni pour sa stratégie vaccinale

Lucie Oriol
·Journaliste au HuffPost
·1 min de lecture
Matt Hancock en conférence de presse le 1er février 2021 (Chris J Ratcliffe/Pool via AP) (Photo: ASSOCIATED PRESS)
Matt Hancock en conférence de presse le 1er février 2021 (Chris J Ratcliffe/Pool via AP) (Photo: ASSOCIATED PRESS)

CORONAVIRUS - De la fiction à la réalité. Depuis près d’un an, le film catastrophe “Contagion”, réalisé par Steven Soderbergh en 2011 continue d’alimenter les discussions face à la pandémie de coronavirus. Et visiblement, le long-métrage a également inspiré certains gouvernements.

Interrogé ce mercredi 3 février par la radio LBC, le ministre de la Santé britannique, Matt Hancock a confié qu’il s’était même inspiré de “Contagion” pour organiser la stratégie vaccinale outre-Manche. Alors que le gouvernement de Boris Johnson a lancé dès le début du mois de décembre la vaccination et a été le premier pays du monde à approuver un vaccin contre le Covid-19, Matt Hancock a expliqué qu’il avait voulu anticiper. “Dans le film, on voit que le moment de tension le plus élevé autour du programme de vaccination n’est pas avant son déploiement - lorsque les scientifiques et les fabricants travaillent ensemble à un rythme soutenu - c’est ensuite quand il faut établir un ordre de priorité”, a-t-il expliqué. Dans “Contagion”, où jouent notamment Gwyneth Paltrow, Marion Cotillard et Matt Damon, les personnes recevant le vaccin sont tirées au sort suivant leur jour de naissance.

Une situation que Matt Hancock a expliqué avoir voulu éviter en commandant une nombre suffisant de doses. “Donc, non seulement dans ce pays, j’ai insisté pour que nous commandions suffisamment pour que chaque adulte ait ses deux doses, mais nous avons également demandé très tôt des avis scientifiques sur la priorisation et l’avons présenté au public, je pense, pour la premi&egra...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.