Covid : les espoirs de réouverture au 20 janvier s'envolent pour les bars et restaurants

·1 min de lecture

Ils comptent les jours depuis fin octobre... Les restaurateurs espéraient une réouverture de leurs établissements le 20 janvier, date autrefois évoquée par le président de la République Emmanuel Macron, mais cet horizon s'est éloigné mardi après la réception au ministère de l'Économie, à Paris, des principales organisations professionnelles de ce secteur. Si la décision doit normalement être annoncée jeudi, "on oublie la réouverture le 20 janvier", a déclaré Didier Chenet, président du GNI (groupement national des indépendants de l'hôtellerie-restauration) à l'issue de la réunion.

>> EN DIRECTCoronavirus : suivez l'évolution de la situation mardi 5 janvier

"Un soutien extrêmement marqué pour notre profession"

Aucune perspective de réouverture, donc, pour ces professionnels et le doute reste entier en ce qui concerne leur revendication sur les vacances de février. Les restaurateurs espéraient obtenir une dérogation dans les zones vertes depuis le début de l'épidémie, mais la porte est semble-t-il totalement fermée. "Le gouvernement veut tout faire pour éviter un nouveau confinement", a ajouté Didier Chenet. Outre le GNI, l'Umih, principal syndicat de l'hôtellerie restauration, le GNC qui regroupe les chaînes hôtelières, le SNRTC (restauration thématique et commerciale) et le SNARR (alimentation et restauration rapide) ont été reçus par le ministre de l’Économie Bruno Le Maire et le ministre délégué aux petites et moyennes entreprises Alain Griset.

>> Retrouvez Eu...


Lire la suite sur Europe1