Covid : est-il envisageable de se passer du masque ?

Plus d'un an après le début de l'épidémie, où on sommes-nous en termes de port du masque ? Le Conseil de Santé Publique a livré ses nouvelles préconisations."Elles semblent excessivement prudentes, on est dans la philosophie du risque zéro" explique le journaliste Damien Mascret. En effet, pour abandonner le masque, il faut réunir les conditions suivantes : être entièrement vacciné, que toutes les personnes présentes le soient également, et qu'il n'y ai pas de personne à haut risque de forme grave. Ce qui implique, par exemple, les personnes de plus de 65 ans. "Même quand vous avez réuni tous ces critères, vous devrez encore conserver les autres gestes barrières". Garder les gestes barrière Il faudra donc continuer à prêter attention à l'hygiène des mains, à la distanciation physique, à l'aération des pièces et veiller à ne pas pas dépasser six personnes par lieu de rassemblement. Cependant, comme le souligne Damien Mascret, tout le monde n'applique pas les mêmes précautions. Aux États-Unis, des groupes de gens pleinement vaccinés, et ayant reçu les deux doses le cas échéant, peuvent abandonner les gestes barrière entre eux.