Covid : les entreprises françaises vont-elles quitter la Chine ?

En Chine , les entreprises européennes et françaises lancent un cri d'alarme. Le pays applique toujours des restrictions sanitaires  strictes afin de lutter contre le Covid . Ces mesures et l'absence de visibilité sur l'avenir conduisent la plupart des entreprises occidentales à réduire leur prévision de revenus pour l'année en cours, voire à envisager de quitter la Chine.

75% des entreprises françaises envisagent de quitter le pays

L'équivalent de 40 % du PIB chinois est impacté par les restrictions liées au Covid-19. Une situation qui pèse sur les entreprises occidentales installées dans le pays. D'après une enquête publiée par les chambres de commerce françaises, européenne et américaines, 60% des entreprises étrangères en Chine ont réduit leurs prévisions de revenus pour cette année. Du célèbre groupe français Pernod-Ricard à Valeo en passant par Coca-Cola et Apple, toutes se plaignent des confinements. Cent onze entreprises françaises sont en Chine. Beaucoup songent à quitter le pays.

>> LIRE AUSSI - «On retient notre souffle» : à Pékin, les Français s'inquiètent d'un reconfinement lié au Covid-19

"75% des représentants des entreprises françaises en Chine, à Pékin et à Shangaï qui sont en confinement, envisagent de partir peut-être même dès cet été. Dans ces conditions, faire du business en Chine demeure extrêmement aléatoire", déclare Grégory Louvel avocat d'affaires à Pékin.

Ces départs n'émeuvent pas le régime communiste, dont le virage autoritaire et nationali...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles