Covid : les entreprises de barnums croulent sous les demandes des pharmaciens

·1 min de lecture

C'est un des effets indirect du coronavirus. Avec la multiplication des vaccinodromes et des centres de tests, la demande de tentes pliables et de chapiteaux ne cesse d'augmenter. Une aubaine pour les entreprises de barnums, qui croulent sous les demandes des pharmaciens. C'est notamment le cas de Nord Bâches, un fabricant de Templemars, dans le Nord de la France, qui a vu sa cadence largement augmenter. 

 

>> Retrouvez la matinale du jour en replay et en podcast ici

 

La demande multipliée par trois

À l'intérieur de l'atelier flotte une odeur de plastique brûlé. Ici, on fabrique des bâches, des toiles sur mesure, mais aussi des chapiteaux de dépistage Covid. "Ce sont de petites tentes bien pratiques. Elles se déploient en trente secondes, c'est que du bonheur", assure David, un salarié de l'entreprise. Faciles à utiliser, vendues entre 400 et 600 euros, et surtout très demandées.

Même en plein mois d'août, pour ces tentes, le téléphone sonne régulièrement. "J'ai énormément d'appels pour des locations. C'est trop compliqué pour nous de répondre à tout le monde", explique la standardiste. Car la demande a été multipliée par trois et il a même fallu puiser dans les stocks et vendre des tentes destinées à la location. "Quand un client m'appelle en France, en Belgique ou en Suisse pour acheter une petite tente, d'habitude le délai est d'une semaine. Mais actuellement je suis incapable de donner un délai", assure Laurent Lesur, associé du directeur général. 

 

LIRE AUSSI - ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles