Quand le Covid encourage la reconversion aux arts culinaires

Si les restaurants sont fermés, la pâtisserie se porte bien