Covid et double nationalité au menu d'un sommet Macron-Sanchez à Montauban

·2 min de lecture

Emmanuel Macron a retrouvé lundi à Montauban Pedro Sanchez pour un sommet franco-espagnol consacré à la signature d'un accord sur la reconnaissance de la double-nationalité, mais aussi à la crise du Covid.

Le président Emmanuel Macron a retrouvé lundi à Montauban Pedro Sanchez pour un sommet franco-espagnol consacré à la signature d'un accord sur la reconnaissance de la double-nationalité, mais aussi à la crise du Covid.

Ce 26e sommet entre les deux voisins pyrénéens, qui a débuté en fin de matinée, est le premier depuis février 2017 et du quinquennat d'Emmanuel Macron, qui s'entretient cependant très régulièrement avec le chef du gouvernement espagnol, arrivé au pouvoir en juin 2018. "Forts de notre identité européenne et de notre histoire, nous allons faire de ce sommet une étape importante de la relation entre nos pays. Nous le devons aux 150.000 Français qui vivent en Espagne et aux 190.000 Espagnols en France", a déclaré le chef de l'Etat dans un tweet publié au début du sommet.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Si Emmanuel Macron et Pedro Sanchez se voient en face à face, ce n'est pas le cas des 26 ministres qui, crise sanitaire oblige, participent au sommet à distance et échangent donc avec leurs homologues en visioconférence depuis Paris et Madrid. Les deux dirigeants devaient s'entretenir des grands dossiers bilatéraux et d'actualité à l'approche du sommet européen des 25 et 26 mars. En particulier de la crise du Covid-19, alors qu'Emmanuel Macron doit faire face à des décisions difficiles, notamment sur un éventuel reconfinement en Ile-de-France.

Pedro Sanchez devrait aborder la question du passeport(...)


Lire la suite sur Paris Match