Covid: Dans les Ehpad, le gouvernement lance une alerte à la vigilance

Paul Guyonnet
·Journaliste
·1 min de lecture

CORONAVIRUS - “Ce que nous voulons éviter impérativement, c’est de retrouver les chiffres de la première vague.” Ce jeudi 19 novembre, à l’occasion du point presse organisé par Olivier Véran pour présenter l’évolution de l’épidémie de covid-19 dans le pays, l’alerte a été sonnée concernant les Ehpad.

Par la voix de Brigitte Bourguignon, ministre déléguée en charge de l’Autonomie auprès du ministre de la Santé, le gouvernement a ainsi insisté longuement sur la détérioration de la situation dans les établissements accueillant des personnes âgées dépendantes.

Durant la première vague, au printemps, c’est un Ehpad sur deux qui avait été touché. À l’heure actuelle, la proportion est moindre, à plus d’un sur cinq (avec 1.600 Ehpad touchés par plusieurs cas), mais la tendance de fond est inquiétante. ”Le nombre de décès augmente depuis mi-octobre. Pour la semaine écoulée, le nombre de décès moyen par jour s’est établi à 163″, a détaillé Brigitte Bourguignon.

“La situation est préoccupante”, a-t-elle encore alerté. Si durant la première phase, la quasi-totalité des établissements franciliens avaient connu des cas, actuellement, ce sont la Nouvelle-Aquitaine, l’Occitanie, la région Paca et les Hauts-de-France qui sont les plus touchées.

“Ce n’est pas parce que ça baisse que c’est bas”

Néanmoins, la ministre déléguée a tenté de rassurer, affirmant que les professionnels de santé étaient mieux armés cette fois-ci et que “...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.