Covid en Corée du Nord: fin du confinement dans la capitale Pyongyang

La Corée du Nord commence à lever ses mesures sanitaires. Plusieurs médias affirment, ce lundi 30 mai, que le confinement de la capitale Pyongyang aurait pris fin, un peu moins de trois semaines après que le pays a affirmé avoir découvert son premier cas de Covid-19.

Avec notre correspondant à Séoul, Nicolas Rocca

En Corée du Nord, il y a Pyongyang et le reste. La capitale, souvent présentée comme la priorité du Parti du travail, aurait vu son confinement partiellement levé. Même si le régime ne l’a pas annoncé officiellement, des sources de l’agence Yonhap et du site spécialisé NK News affirment que la vie reprend peu à peu à Pyongyang. Les résidents dont la température est fréquemment vérifiée peuvent désormais sortir de chez eux et les commerces ouvriront de nouveau progressivement.

Une nouvelle qui semble confirmer la stratégie à deux vitesses adoptée par le gouvernement nord-coréen. Durant ces plus de deux semaines de confinement de la capitale, les activités agricoles semblaient se poursuivre ailleurs dans le pays. D’autres régions paraissaient de leur côté renforcer le confinement, signe que l’épidémie reculerait surtout dans la capitale.

Une aide de Pékin

Avec plus de 3,5 millions de cas de fièvre déclarés par les autorités, mais seulement 68 morts, le bilan officiel paraît assez peu crédible. L'allègement des restrictions semble dévoiler une amélioration de la situation aux yeux du régime. D'ailleurs, depuis plusieurs jours, les médias d’État se réjouissent des progrès du régime dans sa lutte contre le virus.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles