"Un Covid cluster au gouvernement" ? Gabriel Attal répond suite aux nombreux ministres testés positifs

·1 min de lecture

Depuis plusieurs jours, le gouvernement est secoué par une vague de contaminations. Sur le plateau de BFM Politique, ce dimanche 21 mars, Gabriel Attal est revenu sur la situation à l’Élysée, alors que Roselyne Bachelot a annoncé, la veille, avoir contracté le Coronavirus et qu'un nouveau confinement vient d'être instauré. Le journaliste Jean-Baptiste Boursier lance ainsi au porte-parole : « Il y a un cluster au gouvernement ? ». Une question suivie par celle de la journaliste Hedwige Chevrillon, qui s’interroge sur de potentielles erreurs commises en termes de gestes barrières. Ce à quoi l’intéressé répond par la négative. « Avec tous les membres du gouvernement, on fait particulièrement attention. D'abord, pour des raisons de mesures sanitaires. Ensuite, parce qu'on doit être exemplaires », explique Gabriel Attal.

Il faut dire que l’effet domino est saisissant depuis plusieurs jours à l’Élysée. Ce samedi 20 mars, Roselyne Bachelot annonçait sur Twitter avoir été testée positive, juste après avoir remis les insignes de Commandeur de la Légion d’honneur à Michel Sardou. Une cérémonie particulièrement critiquée. Si ses proches ont précisé à Franceinfo que la ministre de la Culture se sent « très fatiguée », elle se porte bien. « À l’isolement, je vais aménager mon programme pour la semaine qui vient. Je ne manquerai pas de vous donner des nouvelles régulièrement », a-t-elle écrit.

Certains ont pointé du doigt la récente visite de Roselyne Bachelot à l’Opéra de Paris, pour assister (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Jean-Luc Mélenchon blâme Macron sur la pénurie de vaccins : "étant un ami de Biden et Trump, il ne parle pas aux Russes"
Vianney « les larmes aux yeux » : découvrez quel événement l'a bouleversé
Donald Trump très moqueur au sujet des chutes de Joe Biden : « je n’ai pas pu perdre contre lui ! »
Gabriel Attal défend les mesures décriées de Jean Castex : «l’objectif n'est pas le bon mot, mais la bonne mesure»
Roselyne Bachelot testée positive à la Covid-19 et « à l’isolement »... Le sort s’acharne