Covid : la Chine ferme son Disneyland... après un seul cas de coronavirus

·1 min de lecture

Disneyland était fermé lundi à Shanghai après la détection d'un seul cas de Covid chez une personne ayant visité le parc de loisirs, alors que les autorités chinoises cherchent à enrayer une flambée épidémique limitée. Premier pays touché par le coronavirus dès la fin 2019, la Chine est également le premier pays à avoir largement maîtrisé l'épidémie dès le printemps 2020, après l'adoption de mesures très restrictives, dont la quasi-fermeture des frontières. Les autorités continuent à suivre une politique de zéro contamination, encore renforcée à l'approche des Jeux olympiques d'hiver à Pékin en février prochain.

>> LIRE AUSSI -Covid-19 : "Pas de vague mais une reprise" épidémique, les soignants appellent à la vigilance

Le géant asiatique est sur les dents depuis la réapparition de cas de Covid fin octobre dans le nord du pays, y compris dans la capitale. Quatre-vingt-douze cas ont été signalés lundi pour les dernières 24 heures, soit le bilan le plus élevé depuis la mi-septembre. Dans ce contexte, le parc Disneyland de Shanghai, ouvert en 2016, a dû fermer ses portes après la découverte d'un cas positif chez une ancienne visiteuse, lors de son retour dans sa province voisine de Shanghai. La date de réouverture n'a pas été précisée.

Quelque 6 millions de Chinois sont placés en confinement

Dès dimanche, le parc a procédé au dépistage de son personnel et de ses visiteurs. Près de 34.000 personnes avaient fait l'objet d'un test à compter de lundi matin, a annoncé la mairie...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles