Covid: les chiffres des hospitalisations et des morts selon leur statut vaccinal sont bien disponibles

Autorités sanitaires et services de statistiques français compilent depuis le début de la pandémie de Covid-19 une multitude de données sur les malades et les morts du virus. Courant 2021, les autorités ont également croisé ces statistiques avec les données de vaccination. Pourtant, de nombreuses publications très partagées sur les réseaux sociaux affirment que les statistiques sur le nombre de décès et d'hospitalisés selon le statut vaccinal n'existent pas, sous-entendant qu'il n'y a donc pas de données prouvant l'efficacité des vaccins. S'il est exact que le statut vaccinal n'est pas recensé pour l'ensemble des personnes décédées ou hospitalisées en France, les données concernant le statut vaccinal des personnes mortes à l'hôpital ou hospitalisées pour Covid sont, elles, disponibles depuis plus d'un an. Ce sont ces données qui permettent de confirmer l'efficacité de la vaccination contre le Covid.

"Il n'existe aucune donnée relative au statut vaccinal covid des personnes décédées Comment font-ils leurs études PROUVANT que le vaccin [réduit] la mortalité?", s'insurge ce tweet du 20 novembre, relayé plus de 3.000 fois,

Plusieurs publications sur les réseaux sociaux circulant depuis reprennent la même idée, comme ici. "Le narratif covidiste s'écroule jour après jour : La CADA écrit 'Il n’existe aucune statistique relative au statut vaccinal de toutes les personnes décédées, ni aucune statistique relative aux hospitalisations selon le statut vaccinal'! Tout n'était que PROPAGANDE", est-il écrit dans ce tweet relayé plus d'un millier de fois au 22 novembre.

Ou encore là, dans un tweet émanant cette fois du leader des Patriotes Florian Philippot, dont le message était repris plus de 2.200 fois.

Ces messages s'accompagnent de la photo d'un document censé prouver ces affirmations : il s'agit d'un avis de la Commission d'accès aux documents administratifs (Cada) en date du 22 septembre 2022.

Un document authentique

Avis de la Commission d'accès aux documents administratifs en date du 22 septembre 2022

La Commission d'accès aux documents administratifs est une autorité administrative indépendante chargée de veiller au libre accès de chacun aux documents administratifs et aux archives publiques, comme elle l'explique sur son site internet. Elle peut être saisie par les personnes physiques ou morales qui ont par exemple vu une première demande d'accès à des documents administratifs rejetée.

Dans l'avis du 22 septembre, la Cada indique avoir été saisie en vue d'une recherche demandant l'accès, déjà refusé une première fois par le ministère de la Santé, à plusieurs statistiques: les "statistiques hebdomadaires des décès, toutes causes confondues, depuis décembre 2020, par tranche d'âge de cinq ans", "selon le statut vaccinal" (point 1) d'une part, "selon l'antériorité de la dernière dose" (point 2) de vaccin d'autre part. Et de même pour les hospitalisations (points 3 et 4).

La Cada précise dans son avis avoir été saisie par l'avocate du scientifique Laurent Toubiana. L'AFP avait publié début 2022 un article de vérification consacré à des propos du Dr Toubiana, qui avait présenté à la télévision un graphique trompeur comparant grippe et Covid.

La Cada indique avoir adressé une demande au ministre de la Santé et de la Prévention, qui en retour "a informé la commission de ce que les documents sollicités aux points 1) à 4) n'existent pas dans la mesure où il n'existe aucune statistique relative au statut vaccinal de toutes les personnes décédées, ni aucune statistique relative aux hospitalisations selon le statut vaccinal".

Jointe par l'AFP le 22 novembre, la secrétaire générale de la Cada, Hélène Servent, a confirmé l'authenticité de l'avis relayé dans les tweets. Elle a toutefois souligné que "ce n'est pas la Cada qui affirme que les statistiques demandées n'existent pas. La Cada ne se prononce pas sur le fond; elle prend acte de la réponse du ministère."

Que dit le ministère ?

La Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) invoque le périmètre de la requête pour indiquer que les statistiques demandées n'existent pas.

"La demande portait sur l’existence de données sur les hospitalisations toutes causes confondues par statut vaccinal, et la DREES avait répondu que ces données n’existaient pas en routine. En revanche, la DREES dispose bien des données sur les décès à l’hôpital et sur les hospitalisations de patients atteints du Covid par statut vaccinal, ce qui a permis de démontrer l’efficacité de la vaccination contre les formes sévères notamment", a écrit la Direction statistiques du ministère dans un mail à l'AFP en date du 21 novembre.

Dans la demande de M. Toubiana, c'est donc la mention "toutes causes confondues", c'est-à-dire en raison du Covid mais aussi pour toutes autres raisons, qui a fait que la requête n'a pas abouti.

Si la Cada a bien écrit dans son avis, conformément à la réponse du ministère, qu'il n'existe "aucune statistique relative aux hospitalisations selon le statut vaccinal", cela s'entend au regard de la demande initiale qui portait sur des chiffres "toutes causes confondues".

Dit autrement, il n'y a pas de fichier global qui recense le statut vaccinal de toutes les personnes décédées ou hospitalisées en France mais seulement des personnes testées positives au Covid. C'est d'ailleurs précisément de cette façon que l'on peut -comme nous allons le voir ci-dessous- évaluer l'efficacité des vaccins.

Le statut vaccinal des personnes hospitalisées ou décédées pour d'autres causes ne permettrait pas de fournir des informations sur l'efficacité des vaccins contre le Covid.

Les chiffres des décès et hospitalisés sont bel et bien disponibles

Or, les statistiques des hospitalisations et décès pour Covid, avec les statuts vaccinaux des malades, existent bien.

Elles sont même facilement accessibles au grand public sur le site de la Drees, dans une partie dédiée à la crise sanitaire du Covid.

La Drees y rappelle notamment l'existence de trois bases de données: SI-VIC, base de données sur les hospitalisations pour Covid, SI-DEP, concernant le dépistage (tests), et VAC-SI, concernant la vaccination.

L'"appariement" de ces trois bases permet de croiser les données anonymisées qui y sont répertoriées, ce qui permet à la Drees et aux chercheurs d'effectuer des études sur l'épidémie, la vaccination, et leurs effets.

Une page du site est même consacrée aux "appariements SI-VIC, SI-DEP et VAC-SI". Il y est bien détaillé que ces croisements permettent notamment de connaître la "Ventilation des tests RT-PCR de cas positifs selon le statut vaccinal des personnes testées" ou les "Entrées hospitalières et décès de patients Covid-19 selon le statut vaccinal".

Sur le deuxième point (hospitalisation et décès), "les premiers résultats port[ai]ent sur les admissions en hospitalisation conventionnelle, en soins critiques, ainsi que sur les décès survenus durant la période du 31 mai au 11 juillet 2021".

"Le suivi selon le statut vaccinal des personnes testées positives au Covid-19 et des personnes hospitalisées est désormais publié chaque semaine. La DREES publie également les fichiers bruts avec ces données (accessibles sur son site, rubrique Open Data). Ces résultats nationaux sont déclinés territorialement", ajoute le service du ministère.

Le dernier communiqué de presse en date du 10 novembre 2022 comporte en bas de page un onglet "Jeux de données à explorer", dont des "données au niveau national".

Capture d'écran du site de la Drees réalisée le 22 novembre

Si on clique sur "Données au niveau national", cela mène à une page dédiée aux "résultats nationaux issus des appariements entre SI-VIC, SI-DEP et VAC-SI" avec, en bas de page, un menu "Modèle de données" qui traduit les abréviations utilisées dans un tableau répertoriant les données que nous cherchons.

Capture d'écran du site de la Drees réalisée le 22 novembre

Y figurent les "hospitalisations complètes avec Covid-19", sous l'abréviation HC, et le "nombre de décès", sous l'abréviation DC.

Capture d'écran du site de la Drees réalisée le 22 novembre

Si l'on remonte en haut de page, on peut cliquer sur l'onglet "Tableau", où l'on trouve les données sur les tests PCR, les hospitalisations, les décès, par date depuis le 31 mai 2021, et selon les statuts vaccinaux des malades.

On y voit par exemple que le 9 juin, 10 personnes avec une première dose récente ont été hospitalisées, et qu'il n'a ce jour-là été enregistré aucun décès, comme on peut le voir dans la capture d'écran ci-dessous.

Capture d'écran du site de la Drees réalisée le 22 novembre 2022

Non seulement ces données sont disponibles mais la Drees publie régulièrement des notes pour les commenter, comme celle-ci par exemple, de mai 2022, titrée "Mise à jour des résultats sur la protection vaccinale".

Les données publiées au fur et à mesure de la pandémie confirment l'efficacité des vaccins contre le Covid, même si cette efficacité s'érode avec le temps et s'est amoindrie au fur et à mesure des nouveaux variants.