Covid : des chiffres encourageants en Ile-de-France et dans les Hauts-de-France

·1 min de lecture

Les derniers chiffres sur la pandémie de coronavirus en France sont encourageants. Mais seulement dans les deux régions les plus contaminées : les Hauts-de-France et l'Île-de-France. Au niveau national, les indicateurs épidémiologiques se maintiennent à un niveau très élevé et les soignants sont contraints de pousser les murs pour installer des lits de réanimation. Parfois même dans des endroits improbables. 

Le taux d'incidence redescend en Île-de-France et dans les Hauts-de-France 

Dans les Hauts-de-France et en Île-de-France, la cassure des courbes est très nette. Le taux d'incidence a baissé très significativement dans tous les départements franciliens. En Seine-Saint-Denis, il est désormais à 665 cas pour 100.000 habitants. C'est encore beaucoup, mais il avait atteint 800 dix jours plus tôt.

>> Retrouvez tous les journaux de la rédaction d'Europe 1 en replay et en podcast ici

Même tendance dans le Val-de-Marne, le Val-d'Oise, dans l'Essonne ou à Paris. Dans le Nord également, et le Nord-Pas de Calais. Une baisse qui pourrait correspondre aux effets bénéfiques des mesures restrictives prises dans ces régions dès le 20 mars dernier.

Près de 50 lits de réanimation créé chaque jour selon Olivier Véran

En revanche, la vague continue de monter dans les hôpitaux : plus de 5.700 patients sont actuellement en réanimation. Pour faire face, des nouveaux lits de réa sont créés. Le ministre de la Santé Olivier Véran a assuré ce vendredi matin que 50 lits étaient ouverts en moyenn...


Lire la suite sur Europe1