Covid-19: Castex maintient le confinement "au moins" pour 15 jours

Alix Coutures
·Journaliste
·2 min de lecture

COVID-19 - Les Français devront tenir “15 jours supplémentaires”. Ce jeudi 12 novembre lors d’une conférence de presse, le premier ministre Jean Castex a indiqué prolonger le confinement “au moins” pour les 15 prochains jours. Une annonce qui intervient deux semaines après qu’Emmanuel Macron a imposé un reconfinement le 28 octobre dernier. Il avait alors déjà déclaré qu’il se prolongerait jusqu’au 1er décembre, tout en ajoutant “si nous maîtrisons mieux la situation dans 15 jours, nous pourrons rouvrir certains commerces”.

Alors que le nombre de décès sur le territoire français est de 42 535 et le nombre de cas de Covid-19 de plus de 1 million, le Premier ministre a déclaré qu’il serait “irresponsable de lever ou même d’alléger le dispositif dès maintenant”.

Les mesures économiques restent également inchangées, a ajouté le ministre de l’Économie Bruno Le Maire. “Je tiens à vous confirmer que toutes les mesures économiques massives annoncées au début du mois continueront de s’appliquer dans les 15 jours qui viennent”, a t-il souligné.

“Nous devons rester constants et cohérents. C’est ce qui nous amène à ne pas faire évoluer les règles aujourd’hui”, a-t-il poursuivi. Seul motif d’espoir: “de premières mesures d’allégement pourraient intervenir à compter du 1er décembre”. L’attestation de déplacement dérogatoire sera en revanche toujours obligatoire et l’allégement restera limité aux commerces.

“Amplifier les efforts face au confinement”

Cette première étape ne concernera pas les bars, les restaurants et les salles de sport où “les risques de contamination sont par nature plus élevés”, a-t-il expliqué. Il a également averti que le gouvernement sera amené à prendre des mesures supplémentaires afin d’arrêter la vague épidémique si, la semaine prochaine, la tendance à l’amélioration des indicateurs sanitaires “ne se confirmait pas et que le nombre de patients Covid en réanimation devait continuer à augmenter”.

“Notre objectif est de pouvoir permettre un nouvel allégement au moment des vacances de Noël, afin que les Français puissent passer des fêtes de fin d’année en famille”, a-t-il poursuivi. Et d’avertir: “celles-ci ne pourront pas se tenir de la même manière que d’habitude”.

Le chef du gouvernement a demandé de ne “pas relâcher”, mais d’“amplifier” les efforts face au confinement. Les contrôles seront d’ailleurs renforcés, comme l’a demandé Jean Castex au ministre de l’Intérieur. Depuis le 30 octobre, 581.000 ont déjà été pratiqués, occasionnant 88.455 verbalisations.

LIRE AUSSI:

Confinement: Darmanin demande un "renforcement" des contrôles

Covid-19: le bilan en courbes et cartes à J+14 du confinement

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.