Covid : en Auvergne-Rhône-Alpes, 200 nouveaux transferts de patients à venir

·1 min de lecture

L'Agence régionale de santé (ARS) d'Auvergne-Rhône-Alpes envisage 200 nouveaux transferts de patients pour désengorger les hôpitaux où affluent les malades du coronavirus, a indiqué dimanche sur franceinfo son directeur général, Jean-Yves Grall. "En un mois, nous avons sextuplé le nombre d'hospitalisés et nous avons fortement augmenté le nombre de patients en réanimation, nous obligeant à adapter et anticiper pour maintenir en permanence un matelas de lits disponibles", a déclaré le responsable sanitaire.

Tandis que l'épidémie continue de progresser, avec un taux d'incidence régional supérieur à 860 pour 100.000 habitants désormais, l'augmentation des hospitalisations a déjà conduit, depuis le 23 octobre, à transférer 61 patients d'Auvergne-Rhône-Alpes vers d'autres régions - Grand-Est, Nouvelle Aquitaine, Pays de la Loire et Bretagne - afin d'éviter une saturation.

 

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation dimanche 8 novembre

Encore 15 jours avant de voir d'éventuels effets du reconfinement sur la pression hospitalière

Une stratégie vouée à se poursuivre : "Nous envisageons près de 200 transferts entre les deux prochaines semaines, pour permettre de faire face à cette augmentation continue des malades en réanimation", a ajouté le directeur de l'ARS.

Jean-Yves Grall a jugé par ailleurs qu'il était encore "un petit peu tôt pour juger de l'effet du reconfinement": "En tout état de cause, l'effet sur les hospitalisations sera en décalage d'une dizaine...


Lire la suite sur Europe1