Covid-19 en Australie: plus d'un millier de contaminations en 24 heures, une première

·2 min de lecture

Saluée l’an dernier pour son excellente gestion de la pandémie, l’Australie vient aujourd’hui d’enregistrer plus de 1 000 cas de Covid-19, un record pour ce pays où le virus a fait moins de 1 000 morts. Ce nouveau foyer épidémique touche avant tout la ville de Sydney qui, pourtant, est confinée depuis maintenant deux mois. D’ailleurs, sur place, les autorités semblent avoir renoncé à la stratégie zéro Covid. Elles misent dorénavant tout sur la vaccination.

Avec notre correspondant à Sydney, Grégory Plesse

C’est un seuil symbolique qui vient d’être franchi à Sydney, où on a recensé, jeudi 26 août au matin, 1 029 nouveaux cas de Covid-19 au cours des 24 dernières heures. Du jamais-vu en Australie, qui justifie, d’après les autorités, le maintien du confinement à Sydney jusqu’à la fin septembre, mais aussi dans les zones rurales de Nouvelle-Galles du Sud, où quelques cas ont été signalés ces derniers jours, en particulier dans des régions où vit une importante communauté aborigène.

À lire aussi : Australie: des cas de Covid-19 chez des Aborigènes en zone rurale

La vaccination comme seule issue

Ces chiffres ne diminuant pas, malgré maintenant deux mois de confinement à Sydney, le gouvernement local s’est résigné à abandonner la stratégie zéro Covid. La seule issue, désormais, c’est la vaccination qui, après un démarrage très poussif, avance aujourd’hui à grands pas. Plus de 330 000 doses ont ainsi été administrées hier, mercredi 25 août. Un record qui, en ce moment, est battu de jour en jour.

Un mouvement que les autorités souhaitent encourager. Malgré les mauvaises nouvelles du jour, elles ont également annoncé que les personnes vaccinées pourront retrouver certaines libertés d’ici à la mi-septembre.

À lire aussi : Australie: face à la flambée du variant Delta, les autorités facilitent l’accès à la vaccination

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles