Covid : quand arrivera l'immunité collective mondiale ? Pas avant des années, selon l'infectiologue Didier Pittet

·1 min de lecture

Rendre la vaccination obligatoire pour mettre un vrai coup d'arrêt à la crise sanitaire, c'est le débat du moment. Certains y sont favorables, du moins lorsque cela concerne les soignants. C'est le cas du Suisse Didier Pittet. L'infectiologue, médecin-chef du service d'épidémiologie des hôpitaux de Genève était l'invité politique de la matinale de Radio Classique ce vendredi 2 juillet. Interviewé par le journaliste Renaud Blanc, le président de la mission indépendante sur l’évaluation de la gestion de la crise en France, qui était d'ailleurs écouté par la commission des affaires sociales le 30 juin devant le Sénat pour alerter sur les vagues épidémiques à venir, a passé un message. Pour s'en sortir dans la lutte contre le covid, il préconise de vacciner encore et toujours, estimant qu'il faudrait 80 à 90% de population vaccinée pour permettre un vrai ralentissement de l'épidémie.

Le médecin a d'abord expliqué qu'il existait un certain nombre de virus avec lesquels nous vivions quotidiennement sans problème, grâce à l'immunité collective : "Nous vivons tous avec quatre grandes familles de coronavirus depuis des centaines d'années et à l'âge de 20 ans, nous avons tous des anticorps contre ces quatre familles. Ça ne veut pas dire 80%, ça veut dire 99,9% d'entre nous. Donc ça veut dire que cette immunité de population protectrice doit augmenter. Plus vite elle augmentera, moins le virus aura de chances de développer d'autres mutations." Mais selon le professionnel de santé, cette immunité (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Thomas Pesquet : sa technique (très) originale pour faire pousser des plantes dans l’espace ! (PHOTOS)
"Il y en a même qui ne sont rien du tout !" : François Hollande raille Emmanuel Macron à l'avant-première du film Présidents
Elisabeth II : le programme des 70 ans de règne de la reine (déjà) dévoilé
"Il m'a confirmé son intention de s'engager" : l'éditeur Albin Michel lâche Éric Zemmour, et ne publiera pas son prochain livre
Stéphane Bern, Le village préféré des Français 2021 (France 3) : "Cette émission a forgé mon amour du patrimoine"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles