Covid-19 : les arnaques aux faux tests PCR

·1 min de lecture

La pratique est courante pour voyager à l’étranger ou entrer sur le territoire français : présenter un faux test PCR négatif aux autorités. Une pratique dangereuse mais qui serait très répandue, après un an de restrictions et de confinements en tout genre aux quatre coins du monde. "Le chiffre réel, personne ne le connaît, explique Julien Gentile, directeur de la police aux frontières de Roissy-Charles-de-Gaulle et du Bourget au Parisien. On ne peut pas détecter les contrefaçons, exceptées lorsqu’elles sont un peu grossières".

Ainsi, si chaque semaine, seulement deux à trois passagers sont placés en garde à vue pour "usage de faux", un nombre croissant d’autres fraudeurs passeraient entre les mailles du filet. Ces derniers risquent toutefois gros s’ils se font prendre : jusqu’à trois ans de prison et 45.000 euros d’amende. Des pratiques qui vont néanmoins devenir de plus en plus difficiles à utiliser avec le pass sanitaire européen, "impossible à falsifier" selon la Direction générale de la santé.

Mais qui dit nouvelle règle, dit nouvelle opportunité pour les magouilleurs. Avec l’arrivée du certificat, et son QR code infalsifiable, un nouveau type d’arnaque aux faux tests PCR se développe sur les réseaux sociaux, détaille Le Parisien. Des contrefacteurs proposent, pour 60 euros, un faux test négatif sur Snapchat. Une pratique particulièrement sûre puisque les messages s’effacent au bout de 24 heures sur l’application.

>> A lire aussi - "Pass sanitaire" : la Défenseure des droits (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Covid-19 : Moderna veut vacciner les adolescents européens
"Saint-Ho", l'école catho qui croyait aux placements miracles
"Zone de mutation des variants" : l’Allemagne ferme ses portes aux voyageurs britanniques
Sa mère meurt du Covid, elle porte plainte contre un couple d'amis à l'origine de la contagion
Le Conseil d'État a tranché, les discothèques ne rouvriront pas le 30 juin

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles