Covid-19 : gare à l’arnaque des faux tests payants

·2 min de lecture
Covid-19 : gare à l’arnaque des faux tests payants (Photo by Daniel Pier/NurPhoto via Getty Images)

Attention, des personnes mal intentionnées réclament de l’argent à des patients venus se faire tester. Jusqu’au 15 octobre, tous les tests demeurent gratuits.

La crise sanitaire que vous traversons depuis maintenant 20 mois ne manque pas d’inspirer les escrocs en tout genre. Entre l’arnaque aux rendez-vous payants, les produits miracles censés soigner le Covid ou les faux SMS de suivi du Covid-19, on croyait que les malfrats avaient utilisé tous les ressorts possibles pour soutirer de l’argent à leurs victimes. Il faut croire que non.

Ces derniers profitent de l’installation de nombreux centres de dépistage dans les villes et villages de France pour duper les plus vulnérables. Ce mercredi, UFC-Que Choisir met en garde contre les escrocs qui font payer le test anti-Covid aux visiteurs alors que celui-ci est gratuit pour tous jusqu’au 15 octobre. "Certains agissent également de la sorte dans les centres de vaccination, pour les tests effectués avant l’injection de la première dose de vaccin", ajoute l’association de défense des consommateurs. 

4 millions de tests par semaine

En résumé, si un "professionnel" vous demande de payer quelque chose pour un test PCR, il s’agit d’une escroquerie. Si vous avez connaissance d’un centre de dépistage illégal, n'hésitez surtout pas à contacter votre Agence régionale de santé afin qu’elle évite d'autres arnaques de ce type. 

>> Inscrivez-vous à notre newsletter "Yahoo Pour Vous" pour recevoir toutes les infos utiles pour votre quotidien

En revanche, les règles changent dès vendredi 15 octobre. À compter de cette date, les tests de dépistage du Covid-19 deviennent payants. Les personnes majeures non vaccinées et sans ordonnance devront s’acquitter de la somme minimale de 44 euros pour un test PCR et de 22 euros pour un test antigénique si elle veulent présenter un pass sanitaire valide. Actuellement, près de 4 millions de tests sont effectués chaque semaine.

VIDÉO - Les tests de dépistage payants à partir du 15 octobre en France

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles