Covid dans les Alpes-Maritimes : "Le confinement est un aveu d’échec", juge un infectiologue

·2 min de lecture

Alors que la situation sanitaire dans les Alpes-Maritimes est jugée "particulièrement inquiétante", Europe 1 recevait samedi soir Michel Carles, infectiologue au CHU de Nice. Celui-ci juge qu'un reconfinement local, évoqué plus tôt dans la journée par le ministre de la Santé, serait délétère pour la population.

Alors que le ministre de la Santé, Olivier Véran a évoqué un renforcement du couvre-feu ou "d'un confinement partiel ou total" d'ici la fin du week-end dans les Alpes-Maritimes, Michel Carles, infectiologue au CHU de Nice a affirmé samedi sur Europe 1 que de telles mesures représenteraient "un aveu d'échec". "On est en train de réfléchir à ces différentes options, mais on perçoit bien à quel point le reconfinement serait délétère pour les concitoyens", estime l'infectiologue au micro d'Europe 1.

Selon le spécialiste, les mesures mises en places jusqu'ici pour lutter contre le Covid-19 sont imparfaitement appliquées. "On souhaiterait d'abord que ces mesures soient appliquées, qu’il y ait des jauges dans tous les magasins". En effet, selon Michel Carles, l'absence de contrôles conduit à des concentrations de personnes en un même endroit. "On aimerait aussi que les contrôles de mouvements de population entrant et sortant du département soient un peu mieux surveillés" dans les aéroports et aux arrivées en gare, poursuit-il.

EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation samedi 20 février

"Je réclame davantage d’application des mesures"

"On est très inquiet de l’augmentation de l’épidémie, parce qu'on voit bien que ce virus qui persiste favorise l'apparition de variants", déclare Michel Carles. "Il faut contrôler l’épidémie, mais pour cela il faut commencer par appliquer strictement les mesures", poursuit-il. "À la fois au niveau du Conseil local de santé autou...

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :