Covid-19 à Wuhan :de nombreux patients souffraient toujours de séquelles six mois après

Johanna Amselem
·2 min de lecture
Shanghai/China-March.2020: Coronavirus 2019-nCoV pneumonia in Wuhan has been spreading into many cities. One man wearing surgical mask leaning on balustrade at the bund in China

À Wuhan, trois patients sur quatre rapportent la présence de problèmes de santé six mois après l’épidémie.

En Chine, les habitants de la ville de Wuhan ne sont toujours pas débarrassés du Covid-19. Cette région, berceau de l’épidémie, garde les séquelles du virus. Selon une étude, trois patients sur quatre souffraient toujours de problèmes de santé six mois après l’épidémie. Cette étude a impliqué plus de 1 700 patients diagnostiqués positifs au Covid-19 entre janvier et mai, ils ont ensuite été suivis jusqu'en juin et septembre.

Les chercheurs rapportent que 76% de ces patients avaient au moins un symptôme six mois après le diagnostic de la maladie. Parmi les manifestations les plus courantes du virus : la fatigue ou la faiblesse musculaire (63%), les troubles du sommeil (26%) et l'anxiété ou la dépression (23%). Les résultats de cette étude ont été publiés le 8 janvier dernier dans le journal The Lancet.

Parce que le Covid-19 est une maladie nouvelle, nous commençons seulement à comprendre certains de ses effets à long terme sur la santé des patients”, a déclaré le chercheur Dr Bin Cao, du Centre national de médecine respiratoire de l'Amitié Chine-Japon. Et d’ajouter : “Notre analyse indique que la plupart des patients continue de vivre avec au moins certains des effets du virus après avoir quitté l'hôpital. Tout cela met en évidence le besoin de soins dans la durée, en particulier pour ceux qui souffrent d'infections graves. Notre travail souligne également l'importance de mener des études de suivi plus longues dans des populations plus importantes afin de comprendre le spectre complet des effets que le Covid-19 peut avoir sur les personnes”.

VIDÉO - Coronavirus : la chronologie de l’épidémie en Chine

Fonction rénale altérée

De plus, les chercheurs chinois rapportent que les malades gravement touchés par le virus avaient plus souvent une fonction pulmonaire altérée. Les reins étaient également souvent touchés. Dans le détail, les scientifiques notent qu’environ 13% des patients qui avaient une fonction rénale normale pendant leur hospitalisation ont montré une fonction rénale réduite après avoir récupéré du Covid-19.

Comme indiquée dans cette étude, la grande majorité des patients vus dans notre centre de récupération post-Covid se plaignent de fatigue ou de brouillard cérébral”, rapporte le Dr Thomas Gut, président associé de médecine au Staten Island University Hospital de New York. Si la majorité des patients remarque une amélioration des symptômes au fil des mois, certains souffrent d’effets persistants près d'un an après l'infection. Pour certains experts, c’est bien une nouvelle vague, celles des patients atteints par un Covid long que les centres de santé vont également devoir affronter.

Ce contenu pourrait également vous intéresser :