Covid-19 : les voyageurs de Guyane testés "par précaution" à leur arrivée en métropole

·1 min de lecture

Les voyageurs en provenance de Guyane sont systématiquement soumis dès jeudi, "par précaution, à des tests antigéniques à leur arrivée" en métropole, a annoncé le ministère de l'Intérieur.

Les voyageurs en provenance de Guyane sont systématiquement soumis dès jeudi, "par précaution, à des tests antigéniques à leur arrivée" en métropole, a annoncé le ministère de l'Intérieur. La mesure est entrée en vigueur pour les voyageurs partis mercredi de Guyane et arrivant ce jeudi à l'aéroport d'Orly, a-t-on ajouté au ministère. En outre, les voyageurs doivent présenter lors de leur embarquement un test PCR datant de moins de 72 heures, a-t-on rappelé. Les test antigéniques à l'arrivée des voyageurs en provenance de Guyane interviennent après que la France a décidé de suspendre les liaisons aériennes avec le Brésil pour tenter de contrer une propagation du variant brésilien.

La Guyane partage 730 km de frontière avec le Brésil, en grande partie le long du fleuve Oyapock. Cette frontière fluviale est davantage surveillée depuis plusieurs mois afin d'empêcher les mouvements de population.

Mercredi, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a expliqué que la suspension des vols entre le Brésil et la métropole "conduisaient évidemment à des mesures qui renforcent le contrôle à la frontière entre le Brésil et la Guyane", déjà soumise aux restrictions en vigueur en Outre-mer. Il n'avait pas exclu "que des mesures supplémentaires puissent être prises pour des territoires qui sont concernés par des variants". Mercredi, le taux d'incidence en Guyane était de 141 pour 100.000 habitants.


Retrouvez cet article sur Paris Match