Covid-19 : les vols entre le Brésil et la France interrompus

Les derniers passagers en provenance du Brésil sont arrivés mercredi 14 avril à 6h50 à l’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle, près de Paris. À l’arrivée, un test antigénique est obligatoire, puis un isolement d’une semaine est demandé aux voyageurs. Si une femme assure qu’elle va s’isoler pendant la durée requise et faire un test PCR à la suite de cette quarantaine, d’autres prennent leur retour avec plus de légèreté. "Je pense qu’il n’y a pas grand monde qui la respecte, cette période d’isolation, après forcément je vais faire attention, et en plus je viens de me faire tester, donc je pense que les risques de transmission sont assez faibles", lance un jeune voyageur. Un variant brésilien plus agressif Les vols entre les deux pays ne sont pour l’instant suspendus que durant cinq jours. Cette mesure répond à l’inquiétude des médecins : au Brésil, l’épidémie est devenue hors de contrôle et les hôpitaux sont débordés. Cette nouvelle vague est décrite comme "plus agressive" par le docteur Malek Imad, chef des urgences de l’hôpital Ribeirao-Pires, à Sao Paulo. "Il y a un taux de mortalité nettement plus élevé", explique-t-il. Au Brésil, 3 000 personnes meurent chaque jour du Covid-19.