Covid-19 : « Le virus est avec nous pour toujours », prévient l’OMS

Céline Deluzarche, Journaliste
·1 min de lecture

« Nous aurons des jours meilleurs et nous retrouverons les jours heureux », avait promis Emmanuel Macron dans son allocution du 13 avril qui avait ouvert la voie au déconfinement. Aujourd’hui, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) vient doucher les espoirs de ceux qui espéraient voir bientôt le bout du tunnel du coronavirus.

« Le virus est avec nous pour toujours, affirme ainsi au journal Le Parisien Catherine Smallwood, responsable des situations d’urgence à l’OMS-Europe. Les vagues continueront de se succéder. Il faut réussir à les rendre plates afin de garder le contrôle de la situation, et ne plus subir les hauts et les bas que l'on connaît », explique-t-elle.

Les vaccins ? « Même quand on les aura, il faudra du temps pour qu'ils soient accessibles à la population et les premiers immunisés seront les plus vulnérables. Pendant cette période qui pourrait être longue, le virus, lui, continuera à circuler ». Bref, il faut s’inventer « un nouveau normal » nous permettant à la fois de vivre et de garder la main sur le virus, conseille Catherine Smallwood.

Plus facile à dire qu’à faire : où situer la limite entre dégâts économiques, dégâts sanitaires et dégâts collatéraux sur le bien-être et la santé mentale ? Les confinements successifs ne sont pas tenables à long terme. La fameuse stratégie du tester-tracer-isoler, qui a réussi en Asie, pose de sérieux problèmes de liberté individuelle. La grippe saisonnière fait chaque année entre 8.000 et 15.0000 morts. Des morts que nous « admettons » et qui ne remettent pas en cause notre société.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura