Covid-19 : le virus pourrait infecter 70 % de la population mondiale

Julie Kern, Rédactrice scientifique

La propagation de l’épidémie de Covid-19 a fait un bond ces derniers jours hors des frontières chinoises. Au 25 février 2020, on dénombre 977 cas confirmés et 10 décès en Corée du Sud. L’Iran est passé de zéro à 61 cas confirmés et 15 morts en l’espace de quelques jours. En Europe, l’Italie est à présent le foyer de l’épidémie le plus important avec 270 cas confirmés et 7 morts, essentiellement dans le nord du pays, en Lombardie. L’origine des nouveaux cas en Italie et en Corée du Sud n’a pas pu encore être déterminée.

Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’OMS, s'inquiète : « l’augmentation soudaine du nombre de cas en Italie, en Iran et en Corée du Sud est très préoccupante ».

Le confinement est le premier réflexe mis en place lors de n’importe quelle épidémie pour limiter sa dissémination. Face au coronavirus, la Chine a réagi en mettant en quarantaine des villes de plusieurs millions d’habitants dès le mois de janvier. Malgré cela, le virus est sorti de Wuhan pour infecter la Chine et d’autres pays à travers le monde.

Selon un épidémiologiste de Harvard, Marc Lipsitch, ce n’est que le début. Il a déclaré que « [L’épidémie] ne sera pas endiguable et que, dans l’année, 40 à 70 % de l’humanité sera infectée » dans les lignes de The Atlantic.

Le nombre de cas dans le nord de l'Italie a augmenté en seulement quelques jours. © Getty Image

Contenir l’épidémie de Covid-19

Le chiffre annoncé par Marc Lipsitch peut faire frémir, mais rappelons que la plupart des personnes infectées ne souffrent que de symptômes bénins, certaines sont même asymptomatiques. C’est pour cela que l’épidémie est difficilement canalisable et traçable. Le nombre réel de personnes porteuses du virus semble sous-estimé. Selon un rapport du Centre for global Infectious Disease Analysis, le décompte actuel des cas ne ferait état que d'un tiers des cas réels.

De ce point de vue, l’épidémie actuelle de coronavirus est comparable à celle de la grippe saisonnière. Elle peut être mortelle pour...

> Lire la suite sur Futura